Me Audré Fortier, avocate en droit familial à Blainville, QC

Rencontrez Me Fortier

 

Me Fortier est une personne altruiste qui privilégie le sens du devoir et a grandement à cœur l’intérêt de vos enfants. Elle a toujours souhaité pouvoir avoir un impact positif sur le monde qui l’entoure et les personnes qu’elle rencontre. La pratique du droit est le moyen qu’elle a trouvé afin de pouvoir venir en aide à ceux et celles qui traversent des moments difficiles, que ce soit la fin d’une union ou le risque d’être emprisonné.

Le droit peut parfois devenir froid et gris. Me Fortier y amène de la chaleur en pratiquant dans des domaines de droit personnels où ses clients en viennent à s’ouvrir à elle et où elle en vient, en quelque sorte, à avoir une place dans leur vie.

Parcours

 

Me Fortier est inscrite au Tableau de l’ordre du Barreau du Québec depuis 2010 après avoir effectué son baccalauréat à l’Université de Montréal. Elle a ensuite effectué son stage au sein d’une multinationale en génie aérospatial.

Dans le domaine public, elle a fait ses preuves auprès de la Commission de la santé et de la sécurité du travail ainsi qu’auprès du Service des successions administrées par le gouvernement du Québec.

Dans le secteur privé, Me Fortier a travaillé au sein du cabinet Francoeur et Ste-Marie en droit de la famille, puis à son compte à titre de généraliste, principalement en droit criminel et familial.

Ayant elle-même une famille, elle est à même de comprendre les enjeux et les dilemmes qui se posent lors d’une rupture et de la vie qui s’en suit. Il lui a donc paru naturel de poursuivre sa formation et de devenir médiatrice familiale accréditée.

Ce parcours l’aura conduite à fonder l’Étude légale Fortier où elle exerce principalement en médiation familiale, en célébration de mariage, en droit familial, en droit criminel et en droit pénal.

Pratique

 

De nos jours et, généralement, dans un souci d’économie, les parties décident parfois de se représenter elles-mêmes devant les tribunaux, et s’aventurent à rédiger leurs propres documents légaux. Toutefois, elles le font généralement sans bien connaître leurs droits ou les procédures dans lesquelles elles se lancent. Elles ne sont alors pas en mesure de pouvoir évaluer les conséquences de ce qu’elles entreprennent et qui les obligeront judiciairement. Voilà pourquoi il est important de consulter un professionnel. Afin d’éviter tous tracas, conflits potentiels, erreurs ou lacunes en ce qui concerne les documents et leur rédaction, vous pouvez compter sur Me Fortier.

Elle considère que la médiation familiale est une bonne option pour ceux qui en ont besoin. Dans le cadre de ces mandats, Me Fortier offre aux couples ayant des enfants, qu’ils soient en voie de séparation ou déjà séparés, la possibilité de régler leurs différends en bénéficiant de séances de médiation subventionnées par le gouvernement. Me Fortier pratique également la médiation privée pour les couples non admissibles aux séances subventionnées par le gouvernement ou pour ceux ayant épuisé leur nombre de séances subventionnées.

Me Fortier privilégie, lorsque la situation s’y prête, les solutions de résolution alternatives des conflits, telles que la collaboration, la négociation, la médiation, les règlements à l’amiable. Elles représentent généralement des solutions beaucoup moins dispendieuses, stressantes et lourdes que peuvent l’être les litiges devant les tribunaux.

Malgré tout, que ce soit en droit criminel ou en droit familial, certaines situations ne peuvent se régler à l’amiable, par le biais d’une entente ou celui de la médiation familiale. Me Fortier accompagnera alors ses clients à travers les différentes étapes du processus judiciaire. Elle demeure à tout moment consciente qu’il s’agit d’une épreuve difficile pour ses clients qui se voient confrontés à un stress psychologique, financier, affectif, etc.

En toute situation, elle se fait un point d’honneur de veiller au meilleur intérêt de ses clients.

Me Fortier est membre des associations suivantes :

Maillet à l'avant-plan, fleur de lys à l'arrière-plan